Partage ton Paris #1 : Mona Paris

interviewmona

Entretien avec Mona, 8 ans, toujours aussi belle et sportive.

Vous l’aurez sûrement déjà remarqué, on la trouve charmante!

Samedi prochain pour son anniversaire à la Bellevilloise, vous pourrez même nous retrouver dans le Forum, salle hostée pour l’occasion par SoundGrabber.

On s’est posé avec son papa, Nick V pour découvrir les dessous de cette soirée…

Belle Mona, d’où vient ton nom?

Mona, c’est un personnage féminin qu’on a imaginé à l’époque pour humaniser la soirée. On a enfanté cette belle femme avec Fred, Carlos, et quelques autres…

Pour les non-initiés, c’est quoi une Mona?

Après les soirées Guys And Dolls (pour les curieux, allez faire un tour ici sur le web 2.0 de l’époque: http://guysndolls.free.fr/artistes.html), on a voulu élargir le public et rassembler des personnes de plein d’horizons différents. En s’associant à plusieurs promoteurs, on s’ouvrait un champs des possibles plus large et éclectique. Du Paris Funky aux Gays du Marais, on retrouve un peu de tout aux soirées Mona. 

image

Affiche de Mona Paris – « To Mona: Miss you xx »

Au début, les soirées étaient plutôt pointues et destinées à un public averti et connaisseur.

Les line up n’étaient jamais annoncés à l’avance, les affiches se résumaient à une déclinaison du logo Mona sur un simple fond noir…

Au bout de deux ans, en 2010, on a commencé à communiquer de façon plus accessible à tous, et on a surtout introduit la DANSE dans les soirées. Avec d’abord des initiations, puis des bowls… La danse et le Waacking / Voguing sont devenus des parties intrinsèques et substantielles des Mona. Aujourd’hui une Mona sans danse, c’est inenvisageable!

Première Mona c’était où et avec qui?

C’était le 2 Février 2008, déjà à la Java, et avec DJ Deep… qui n’était pas annoncé!

Déjà 8 ans, est-ce qu’il y a un artiste que tu n’as pas encore pu inviter?

Oui, Ron Trent et Pépé Bradock, deux artistes que je n’ai pas pu inviter jusqu’à maintenant, et qui iraient parfaitement dans une soirée Mona. On vous attend les gars!

Et des artistes que tu aimerais réinviter et que tu n’as pas pu?

Ils veulent tous revenir évidemment… Mais pour certain, c’est plus compliqué aujourd’hui, parce qu’en 8 ans, t’as le temps de grandir, de te faire un nom et un public.

Par exemple, Jérémy Underground a fait son premier gig parisien à la Mona, mais maintenant, il est hyper chargé et coûte plus cher… Mais il n’oubliera pas son premier amour et reviendra, on espère! Pareil pour Brawther.

Et à ce qu’on a entendu dire Mona devient international? 

Le 4 Mars, la Mona sera à Berlin au Prince Charles avec Francis Inferno Orchestra. Et après on aimerait bien partir en Angleterre, à Londres…

On souhaite également s’exporter hors de Paris. On sera au Sucre un Dimanche après-midi à Lyon.

Et puis, bien sûr, on aimerait bien faire un Mini Festival Mona avec des groupes en live, genre Chic recomposé pour l’occasion, des sets, de la danse, tout ce qui construit la bonne vibes et l’esprit musical de la Mona mais en XXXL…

 

Les spots parisiens de Mona : La Carte Musicale.

 

mapmona

Découvrez sur SoundGrabber les sons géolocalisés par Mona dans tout Paris et sa banlieue pour évoquer en musique ses souvenirs et révéler ses petits coins secrets.

Ton parc préféré à Paris avec quelle musique?

LA VILLETTE sur du « Young Disciples – Freedom suite (Parts 1, 2 and 3) ».  Un album chef d’oeuvre de l’époque Acid Jazz, sorti sur le label de Gilles Peterson, Talking Loud. Ce morceau est très différent des autres tracks de l’album, précurseur du trip hop.

Un coin de Paris où tu ne vas pas assez souvent?

LES HALLES sur du Loose Ends « Hangin’ on a String ». Les Halles c’était le spot des 80s à Paris, et Loose Ends est le groupe mythique de UK Soul des 80s. Hangin’ on a String est leur morceau mythique.

Une balade en amoureux près de … en écoutant quelle musique ?

DERRIERE LA BUTTE MONTMARTRE avec un morceau de lovers par excellence, à découvrir sur l’application.

IMG_0913Un petit resto pas cher et bon?

LE DONG HUONG BELLEVILLE sur du Funkineven « Rolands Jam ». Mon restaurant fétiche depuis les années 80s, la vraie cantine Vietnamienne.

Ton disquaire coup de coeur? Une pépite découverte là-bas, et uniquement là-bas?

SYNCROPHONE où j’ai découvert une pépite, qui signe beaucoup de mes sets.  Merci à Blaise le meilleur vendeur de disques à Paris! A vous maintenant d’aller la découvrir sur SoundGrabber…

Quel quartier de Paris te fait le plus penser à ta ville natale, Manchester?

CANAL DE L’OURCQ avec du  808 State « Pacific 202 ». Le canal est un élément très caractéristique dans le paysage du Nord de l’Angleterre avec ses écluses et ponts en fer, je retrouve ces ambiances industrielles le long du canal de l’ourcq après Pantin. La rave House encore futuriste de 808 state est la parfaite bande son.

Au pif, trois disques de ton atelier à nous faire découvrir?

A découvrir sur SoundGrabber!

 

On se retrouve Samedi à La Bellevilloise, pour les 8 ans de la Mona, avec Honey Dijon et Patrick Vidal.

Dans le Forum, sur la scène SoundGrabber, La Chinerie et Make it Deep viendront passer des disques, spécialement pour vous.

Profitez d’entrées à prix réduites  (8€ avant 1 heure au lieu de 15€), et participez au tirage au sort pour gagner votre place.  Pour cela, il vous suffit de télécharger l’application SoundGrabber.  

EVENT : https://www.facebook.com/events/432808443583685/

FOOTER final

Pour bénéficier de l’entrée à 8€ avant 1 heure, inscrivez-vous ici et téléchargez l’application SoundGrabber! Vous pouvez également être tiré au sort pour des places gratuites!

 

Publicités